Victoryne Moqkeuz Eructeuse

Inspiration expulsion

  • Accueil
  • > La politique du tout ou rien

30 mars 2014

CINEMA

Classé dans : élection érection piège à con,La politique du tout ou rien — eructeuse @ 9 h 03 min

photo de ptipoux

TOUJOURS D’ACTUALITE CETTE DIVINE AFFIRMATION !

Entre Jospin et Le Pen qu’elle aurait été la position de la droite, du peuple de droite ?

 La droite aurait-elle appelé à voter Jospin ?

Pas besoin de se faire de film on a leur position bien face à nous à ces municipales ! 

Qu’est-ce que j’en tire comme leçon,  moi le con de service, mon bulletin de vote en berne, c’est que la droite fait son boulot de droite, chienne fidèle du capitalisme  et que la gauche fait l’autruche ou suce aussi le capitalisme, il est venu le temps de la politique  pince à linge…c’est mieux que la politique qui va laver vos difficultés plus blanc que blanc c’est la politique désodorisée ! Poils aux nez ? 

La droite vote vote vote même ses morts…

C’est l’or de voter madame la marquise, après vous madame la Marquise une petite pince à linge ? Que nenni mon enfant je m’en rince les mains, Charles-Henri vote pour mes intérêts par procuration. Edouard ne sortit point la Rolls…

C’est clair que les vieux de la vieille classe des privilèges votent eux  ! …..Marquise et marquis des marchés de la finance  défendent  leur classe sans un doigt de scrupule…

Mais le nigaud à qui l’on a appris par dose média méchiastique que la politique c’est une affaire de grands, ne veut rien plus  rien savoir des  magouilles politiciennes, plus rien entendre des conciliabules complices, il est le dernier  à croire que son vote va servir, alors il vote avec la rage rageuse de celui qui aboie sur tout tout tout… quant à l’idéaliste accroché à sa foi comme un morpion sur le cul d’un poilu, il fait son devoir comme on lui a bien appris, mais  ne veut plus rien sentir, alors il part voter avec sa pince à linge, en bois écologique, il va sans dire, bah pas de quoi relancer une quelconque industrialisation d’une pince à linge bio,  car ce serait faire fi de la reine du pays : l’abstention !

Vindiou le risque de l’urne nue ! Copé risque la syncope !

7 mars 2014

TESTS QUI TESTENT SUR LES ANIMAUX ?

Classé dans : La politique du tout ou rien — eructeuse @ 10 h 08 min

a testspartagez si cela vous dit !!

17 janvier 2014

Comment ça va sur la terre ?

Classé dans : La politique du tout ou rien — eructeuse @ 10 h 35 min

ça va ça va ça va les écoutes sont bien prospères mon pépère ! enfin là, ma mémère !

a monde2

13 décembre 2013

QUI GOUVERNE CHEZ MOI

Classé dans : La politique du tout ou rien — eructeuse @ 8 h 30 min

1001645_10201505148414446_903463149_n

Extrait d’un texte écrit le 20 août 2011 dans un de mes ex blogs : Saperlipiplette…réactualisé…

Qui est le maître des lieux, quel rapport au corps…

Hier en partant pour le centre des impôts, je vois un homme faire le marquage de la chaussée, en plein soleil, sans chapeau, sans protection pour ses poumons. Je me disais que son métier était dangereux, mais que malgré ça, il ne devait pas se faire beaucoup plus que le smic …

Bon an mal an, le travailleur, celui qui gagne deux sous trois cailloux, a 7 ans en moins d’espérance de vie que le cadre, qui lui roule à 2 -3000 euros minimum par mois, ce loup qui accepte toutes les compromissions salariales…

Pourtant quand la mort frappe, cela vient bien de l’usure de notre corps, on pourra crier toute notre raison à l’heure du grand départ, notre corps dira c’est l’heure et nous ne pourrons rien n’y faire…et notre résignation est une sagesse à cette évidence…

Alors qu’est-ce qui fait que notre monde donne plus de valeur aux métiers d’intello, et donc plus de pognons?

Qu’est-ce qui justifie que celui qui use sa carcasse à faire TOUTE SA VIE des boulots de chiens comme les TROIS HUIT n’ait pas une compensation salariale pour la destruction de sa carcasse, ben rien tiens et les loups hurlent que c’est une discrimination intolérable la retraite à 55 ans pour eux hou hou !!! L’idéal serait qu’il n’y ait plus de boulot aux cadences de merde…

UTOPIE REVERIE

Il y a un corps électoral que nos gouvernementeurs vont s’employer à gouverner jusqu’au bulletin final, laisserai-je mon corps se faire berner?

manif toulouse

9 décembre 2013

C’est la crise vous êtes mal

Classé dans : La politique du tout ou rien — eructeuse @ 9 h 47 min

 Dédé se dit « qu’est-ce que je vais manger demain !vite TF1 et son concours de bidôche ! Ah merde, même pas de quoi me mettre du rêve sous la dent et on ne gagne même pas un caddy à ce jeu là! C’est beau la vie  et en plus d’être mort de faim, j’suis mort de rire, j’ai niqué mon forfait ! »

En plus, ce pauvre ami, (en fin de droits), sa germaine qu’il traitait de baleine et comme une chienne, c’est fait la malle avec son bas de laine, plus de clop, plus de bières, ah la salope. Il faut dire pour sa défense que c’est elle qui ramenait l’oseille en faisant des ménages dès 3 heures du mat et elle ne voulait plus partager avec lui, qui ne savait que ramener sa gueule à la maison !

N’inquiétes Dédé, papa Noël est bon enfant !

Kazanevsky

Dring dring!

« C’est toi père Noël? » demande l’enfant.

-Non c’est l’huissier, fin de droits fin de vie, faim de vie tant pis, j’veux rien savoir, hi hi fallait capitaliser dit l’huissier !

30 novembre 2013

LA BITE EST-ELLE DE DROITE DE GAUCHE DU CENTRE?

Classé dans : La politique du tout ou rien,tout est politique — eructeuse @ 9 h 16 min

A ASSEMBLEE

Les politiques ont choisi le camp de la bite : celui de la fuite , de la désertion, de la lâcheté, chut chut sujet tabou !!! DEBAT TABOU !

LA DESERTION REPUBLICAINE !!!

le débat sur la liberté du travail de la pute n’est pas le débat, 

le problème de fond c’est la liberté de l’Homme ( de tirer comme il veut où il veut et avec qui il veut  mais, c’est pas tant qu’il tire sa crampe, qui est gênant, chacun fait ce qu’il veut, encore heureux) c’est que cette liberté se manifeste en achetant un bout d’être humain, et ça tombe bien il y a des putes pour lui rendre ce service ! Ben quoi bobonne n’a plus l’obligation de service, alors faut bien tirer sa crampe quoi, merde, alors d’abord la liberté de tirer, comme Ribéri quoi, on en rit encore, y a pas de mal à se faire du bien, 20 000 prostituées en France, 200 000 en Allemagne, la lutte contre le chômage…Beaucoup de pognon en jeu…tout le monde a le droit de bouffer…

Chut chut va y mon lapin tire ton coup !

Ah merde c’était ta fille au coin de la rue…

Ah merde t’as pas pu tirer du coup, mon pauvre bichon, la salope !!

La raclée que va prendre bobonne à la maison…

Élisabeth Badinter, philosophe et féministe : «Interdire aux prostituées indépendantes de faire ce qu’elles veulent avec leur corps, serait revenir sur un acquis du féminisme qui est la lutte pour la disposition de son corps. La pénalisation des clients équivaut à une déclaration de haine envers la sexualité masculine».

D’ailleurs je constate que les universités de la bite sont à l’ordre du jour,  monsieur le ministre de l’éducation faites vite ouvrir les facs de la bite et dites à madame BADINTER de venir faire ses cours philosophiques et qu’elle nous montre par ses travaux pratiques sur le trottoir combien c’est une liberté et combien elle respecte la sexualité masculine !

Sylviane Agacinski, philosophe et féministe : «La marchandisation des corps bafoue l’émancipation féminine car la liberté de se laisser asservir est une contradiction dans les termes».

Virginie Despentes, écrivain : «Il faut faire du corps, du plaisir et du travail sexuel des outils politiques dont les femmes doivent d’emparer.»

Morgane Merteuil, secrétaire générale du syndicat du travail sexuel (Strass) : «Nous sommes prosexe, proporno, proputes, et pour la liberté de porter le voile»

C’est fort de liberté !!!

  Caroline Fourest, journaliste, militante de la laïcité, féministe : «Pénaliser le client a au moins le mérite de pénaliser celui qui achète.

 et la femme de la rue elle en pense quoi? 

Quand dédé va aux putes ça lui fait des vacances et puis y a moins de viol !

La prostitution le médicament anti-viol c’est le serpent qui se mord la queue !

Il y en a même des mères qui voient pas ce qui se passe à la maison pour avoir la paix, alors ce qui se passent sur les trottoirs …Pas vu pas su…chut !!!

comme les législateurs une bonne désertion de conscience !

Ben quoi chacune sa merde !

CONSCIENCE CONSCIENCE 

TA GUEULE SUCE !!!

24 novembre 2013

L’enfer c’est les autres !

Classé dans : La politique du tout ou rien — eructeuse @ 11 h 16 min

a pas

Histoire sans parole, rien ne sert de parler,  il faut taper à point !

18 novembre 2013

Mon père m’a dit Antoine va t’faire sucer la bite…

Classé dans : La politique du tout ou rien,papa a dit couchez ! — eructeuse @ 9 h 21 min

 Mon père m'a dit Antoine va t'faire sucer la bite... dans La politique du tout ou rien poing_leve-3e7602-150x150

Il est né le divin révolutionnaire

Il est né il révolutionne

il se lève il se lave il se rase il révolutionne

il part il court il vole il révolutionne

il tire il s’agite il bouffonne il révolutionne

il écrit il lit il invente il chante il révolutionne

il fait le monde il défait le monde il révolutionne

chaque jet chaque cri chaque pet il révolutionne

mais si femelle s’époumone qu’elle veut droits  lois il bâillonne

car entre femme et homme il y a Phallus il dicte sa condition physique sa place symbolique sa soumission éternelle car par bible il affirme qu’il n’y a pas de place pour elle à la droite du père du fils et du saint esprit.

La seule révolution qu’il permet c’est de faire le tour de son totem à l’oeil ou à l’oseille. Il sait au fond de lui le danger de sa libération.

Entre son érection et la liberté de la femme, il a choisi, il n’a pas encore compris, tant le sang comprime son cerveau, que la liberté ne se conquière pas dans la négation de l’autre. Mais on n’est pas dans le monde animal pour rien, il paie du sexe car l’autre n’est pour lui qu’un animal à sa disposition, un vide sperme, un garage à bite,tant qu’on y est un vide ordure !

La liberté de la femme c’est la perte de son territoire, la mort de son droit de propriétaire à disposer du corps de l’autre, territoire acquis conquis avec guerre et fierté, le viol de la femme de l’ennemi est la signature de sa victoire, le tien de viol est inscrit dans ta genèse : la femme reste le diable.

Alors le révolutionnaire bouffonne pour que perdure la prostitution, il claironne cheveux aux vents le droit d’acheter sa viande quotidienne, ah le bo ah le bobo roi bovin co-pine avec son élite belle pensante…

Au paradis de l’enfer, sera béni le révolutionnaire à l’eau de bite pas sûr que son feu s’éteigne…

15 novembre 2013

A QUELS RYTHMES VA LA VIE ?

Classé dans : La politique du tout ou rien,le temps de la colère — eructeuse @ 10 h 43 min

CHERE FRANCE

 

cher pays de ma mouvance, le plus beau cadeau que tu pourrais offrir à ton enfance, à Noël comme à chaque jour de bonne conscience, c’est le respect de ses droits assurément.

Des adultes partent tous en guerre contre les rythmes scolaires, qu’ils soient enseignants, opposants de droite, de gauche, de sa petite personne, quelle galère pour nos enfants comme ce mercredi 13 novembre, pour rattraper au pas de course, le lundi 11 dé-férié, vous avez dit respect de leurs rythmes? Quelle fumisterie!

L’école n’est que le reflet de ce que l’adulte est capable d’offrir à l’enfance.

Que m’importe la couleur, la largeur, la teneur des revendications, des prêches confessionnaux, politiques, déma-pédagogiques, l’enfant n’est toujours pas le centre du débat, hélas trois fois, c’est parce que notre une société ne lui donne toujours pas la place qui lui revient. On ne lui reconnaît d’existence qu’à travers celle de ses parents comme pour leur religion qu’il doit ingurgiter sans qu’on lui demande son avis, jusqu’à toucher à son intégrité physique.

L’adulte parle de l’enfant quand l’aube d’élection pointe son museau. Papa, maman venez à moi chers électeurs, c’est ainsi que fit Mitterrand en ouvrant les portes de l’école dès deux ans sans lui donner les moyens financiers de les accueillir dignement…Oh dire à l’époque que les deux ans ne s’accueillent pas comme les trois ans, quel crime de lèse pédagogie !

Les droits de l’enfance ?

Tant que les politiciens se serviront de l’école pour garder ou gagner des privilèges de gouvernants, tant que les religions, dicteront leur foi sur des bancs d’écoliers, tant que l’élite gouvernera pour sa pomme et sa progéniture, loin très loin du peuple, ne me dites pas que l’enfance a des droits dans mon pays !

6 novembre 2013

Ma pub politique mieux que sur D8 !

Ma pub politique mieux que sur D8 ! dans il faut savoir humour garder boule-de-cristal

 voici un drame, une arme de distraction jouissive, si si, j’affirme, je me suis éclatée en l’écrivant, écrite en 2009,  et j’suis la seule à avoir parlé de la fille du couple majestueux, c’est dire si je vois loin et comme je vois loin loin si loin et que j’ai  si bien sonné le plat de notre déconfiture, le couvert c’est dans tes rêves toi, majesté et ta chaine gratuite, qui met ta pub, au coin de ses émissions à droite  : D8,  vassallement au cul du roi ! 

img079-300x218 dans l'empalement médiatique« CRIME DE LESE MAJESTE et vous trouvez ça drôle? »

oui c’est très drôle !

à commander à cette adresse anelabougresse@orange.fr

123456
 

Méfi au Coucou Gris - Carlotti |
Valreymont |
Gutsyflower |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ibtissame AZZAOUI
| Adelaidecitynews15
| UMP Aix en Provence