Victoryne Moqkeuz Eructeuse

Inspiration expulsion

18 novembre 2014

LA DOMINATION PATRIARCALE LA GUERRE QUI NE CESSE PAS !

Classé dans : La cause des Femmes — eructeuse @ 8 h 36 min

Au Kenya une jeune femme jugée indécente par sa tenue est mise de force nue par des hommes qui se sont jetés sur elle !

L’humiliation comme arme de guerre 

comme affirmation de son droit du droit de la force 

violée nue la femme ne vous appartient pas 

Même nue rien n’autorise un homme à toucher une femme !

un jour il  faudra rendre des comptes pour toutes ces atteintes au droit des femmes à disposer de leur corps !

La visibilité d’internet est là !

La guerre faite aux femmes n’a jamais cessé 

 Le retour du bâton risque d’être cinglant ! 

24 octobre 2014

Libération des mères ? Mais bien sûr !

Classé dans : La cause des Femmes — eructeuse @ 8 h 54 min

Quelle différence entre procréer tout le temps au temps de nos belles et colonisées grand-mères et procréer à l’heure H en congelant nos ovocytes ?

Ben mon con comme on dit dans le sud-ouest, que tu sois au service et vice de ton mari de patron ou au service de ton patron capitaliste,  tu la sens ton avancée reproductrice ?

Bon c’est sûr qu’entre une grossesse par an et une grossesse quand la femme le veut c’est bien mieux ! C’est sûr que ton corps est toujours à toi et c’est toi qui sait si tu veux ou pas mettre bas,  sauf que dans ta course à avoir une place dans le monde du travail, tes entrailles doivent se réveiller à l’heure patronale !

 Le capitaliste n’aime pas  l’individualisme alors on te propose au noble damoiselle de congeler ton ventre (mais tu peux garder tes dentelles) pour que ton entreprise caracole au hit parade des bourses capitalistes ! Vindiou c’est fort de progrès !

Il y a en un que j’imagine aux bourses contrariées, allo oui le futur papa il dit quoi ah qu’il ne veut pas être une banque de sperme ?

Entre les deux époques c’est le formatage qui a évolué mais chut, non non, nous ne sommes pas déterminées !

Je suis pliée de rire, la congélation va certainement modifier la double journée !

c’est sûr c’est sûr !

Il faudra que monsieur soit chaud à l’heure du réchauffement du désir de la future maman ? T’inquiète c’est dans l’éprouvette que ça va bouillir !  et fin prêt pour le partage des tâches !

 ça c’est aussi une autre histoire !

Désir d’enfant et un surgelé décongelé !

7 mai 2014

Alerte rose

Classé dans : humour désappointé,La cause des Femmes — eructeuse @ 15 h 35 min

le programme du formatage idéologique  a commis une erreur de genre :

a formatage

22 avril 2014

SEXISME ORDINAIRE

Classé dans : La cause des Femmes,Le sexisme se porte entre deux boules — eructeuse @ 10 h 57 min

La condition masculine

Formatée dès la sortie du ventre de sa maman, elle sera moins longtemps allaiter qu’un garçon, elle fera le lit de ses frères, les corvées ménagères, aura moins d’argent de poche qu’eux, car elle n’a pas vocation à sortir, à trop s’amuser, à mettre en danger sa virginité ! Quelle est donc cette infirmité de la vie qui amputa aux filles leur liberté d’exister ? Elle apprendra le silence, à se tenir droite, la couture, saura broder ses draps aux belles initiales de sa prison, ne saura que ce qu’elle doit savoir sur l’enfantement, que la douleur est une punition divine, qu’elle n’a pas vocation à donner son avis, ce qu’elle se doit de savoir c’est de réciter en latin son destin et qu’une fille honnête s’assoie les cuisses serrées. Le seul endroit où une femme lève la cuisse c’est le bordel et là c’est encore la damnation sur terre…

Il est intéressant de noter le bon humour patriarcal : s’asseoir en amazone c’est fermer ses cuisses, voilà une amazone bien bridée ! Souriez- vous êtes congelées !

Quelle vie que la vie de nos mamans et grand-mamans…et pour nos descendantes il y a encore péril en la demeure partout dans le monde.

La condition masculine à l’acquisition d’une épouse qu’il fut patron bourgeois où ouvrier était d’avoir avec le trousseau et la dote, l’assurance d’une bonne éducation : la virginité obligatoire avec la philosophie du socle de la soumission « sois belle et tais toi ! ». Le père donnant sa fille au futur marié toute de blanche vêtue symbole de la transmission de sa mission patriarcale. Elle donnait sa dote, car c’était elle la charge. Pensez-donc ! Elle avait la charge de la maison, de la descendance, de la vidange des burnes, de la bonne éducation, de la réputation. Comme c’était lourd à porter pour le marié. Pauvre homme ! Le mariage était pour la femme une prison merci Napoléon ! Mineure chez le père mineur chez le mari, l’anneau du patriarcat au doigt.

Nous savons très peu de choses sur les femmes du peuple, les historiens n’écrivant que sur les reines et les bourgeoises, il faudra attendre le dixième siècle avec les écrivains réalistes : Zola, Dumas, pour avoir une idée de la condition de vie des oubliées de la terre…Comment quoi, la condition féminine, comment ça la condition ?

Madelon, Maintenon, reine, pucelle, courtisée, courtisane, femme sans âme, femme fragile, femme rançon, femme garçon, femme tronc, femme caution, maintenue toujours dans la déraison de sa mission, être un con à disposition, avec la merveilleuse prime d’être oui l’heureuse élue, oui l’épouse, mais bien sûr, puisqu’il l’aime elle l’aimera, formatée dans son grand projet de rêve : l’amour qu’elle se doit d’avoir pour lui, lui qui l’a choisie parmi tant de promisses en attende. Combien de femmes ont fait le premier pas vers leur prison ?

Femme sans nom non citoyenne attachée aux burnes du vainqueur du gagnant du payant du conquérant de l’insolent du pervers -mais c’est elle la narcissique-, quelle condition maintenant aujourd’hui ?

a sexisme 

La révolution risque de prendre du temps, aux vues  des révolutionnaires sexistes ! c’est clair qu’on ne peut pas attendre leur libération…non acquise !

17 avril 2014

LE PATRIARCAT SE PORTE BIEN !

Classé dans : La cause des Femmes — eructeuse @ 8 h 08 min

Rayhaneh Jabbari doit vivre!
Rayhaneh Jabbari, une femme iranienne âgée de 26 ans est en prison depuis sept ans et sera exécutée Mardi prochain. C’est ce que veut la loi iranienne basée sur la Sharia.

Il y a sept ans, Morteza, un docteur travaillant pour les services secrets a embarqué Rayhaneh dans un appartement en faisant croire à la jeune architecte d’intérieur qu’il la paierait pour qu’elle rénove son bureau. Il l’a ensuite enfermée à clef et a tenté de la violer.

Rayhaneh s’est défendue en attrapant un couteau de cuisine et en le plantant dans l’épaule de Morteza avant de s’enfuir. L’homme est mort d’une hémorragie. Les analyses du laboratoires ont montré que les deux verres qu’il avait préparés et qu’il comptait servir à Rayhaneh contenaient des sédatifs.
La famille de Morteza veut sa mort, et Rayhaneh va être pendue pour s’être simplement défendue.

a femen franceFEMEN FRANCE FB

31 mars 2014

Le patriarcat brésilien s’affiche allons l’hypocrisie est totale,

Classé dans : La cause des Femmes — eructeuse @ 4 h 36 min

Brésil : le viol des femmes « provocantes » est « mérité », pour 65 % des Brésiliens… 

Combien pensent la même chose mais ferment leur gueule …

La dernière vidéo de Rémy Gaillard le prouve, une femme c’est un garage à bite même quand elle fait les plus simples gestes de la vie c’est un prétexte à tringlage ! je ne mettrai pas sa vidéo pour ne pas lui faire de pub ! ça a le mérite de montrer le règne des queutards tout dans la queue rien dans la tête comme ce sondage où les queutards s’expriment !  c’est la vérité du quotidien des femmes… ben quoi un mec du front national a dit que le viol est un acte amoureux, j’ai mis la phase en ligne sur ce bloc et les français ont des maires front national !

Pouha …la coupe est pleine depuis longtemps…

Les films porno, les pubs etc etc véhiculent une image dégradante de la femme aux dernières nouvelles, ils ne sont pas boycottés de part le monde…  ce monde n’est qu’hypocrisie et tartuferie, je ne vais pas m’étendre sur cette nouvelle patriarcale qui ne m’étonne pas, ma réponse sur la domination masculine et sa bite au fusil, est dans mon livre sur le patriarcat que je corrige encore, et qui part ce mois-ci à la dernière correction…

Mon ras le bol est total puisque mon livre sur le patriarcat s’intitule :   »Brame au dessus d’un nid de cocottes ! » et je peux vous dire qu’il décoiffe …ça ce sont mes lectrices correctrices qui le disent !

Ce monde est une poubelle… Le queutard se déverse dans la femme, c’est sa poubelle… allons l’hypocrisie est certaine, et Rémy Gaillarde sa queue, il  est rentré dans le club des DSK et compagnie, de quoi glorifier la bite, ça lui manquait !

123
 

Méfi au Coucou Gris - Carlotti |
Valreymont |
Gutsyflower |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ibtissame AZZAOUI
| Adelaidecitynews15
| UMP Aix en Provence