Victoryne Moqkeuz Eructeuse

Inspiration expulsion

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 11 juillet 2013

11 juillet 2013

J’avais écrit ce texte suite aux violences homophobes avant le décès du jeune Méric militant anti-fasciste

Classé dans : tout est politique — eructeuse @ 11 h 55 min

J'avais écrit ce texte suite aux violences homophobes avant le décès du jeune Méric militant anti-fasciste dans tout est politique homosexuel-battu-150x150

DANS LE FOND DE LA FANGE

dans le fond de la fange de la France profonde 

dans le fond de son fond

les porcs sortent de leur purin

 c’est l’heure du festin

de la divine mission 

de la divine action

jouer du saint poing

sur un air pétillant printanier

oyez oyez buvez et mangez mon foin

ah vivre sa jouissance la botte collée sur la gueule d’un homo voilà de quoi éblouir la nation

ah vivre merci l’UMP, merci BOUTIN, au grand jour ces violences homophobes du grand soir de la contre-révolution des culs bénis en liberté

 5688607-manif-pour-tous-elus-ump-et-fn-marchent-d-un-meme-pas dans tout est politique

il est terrible le bruit, le bruit du tabassage la nuit sur le trottoir d’un bar de gays

la fine fleur de la fange fasciste heureuse de dire sa messe sans confesse légitimée par une Le Pen à l’assemblée dé-diaboliquement républicanisée par une presse au service du pognon du goupillon de l’opinion assermentée du trou de balle légal 

ah c’est dur d’avoir perdu les élections 

la droite cynique donne toujours renaissance à la droite cacahotique on a les alliances qu’on peut 

dans un pays gangrené jusqu’à son nombril 

on n’a pas fini d’entendre les grelots des vieux et des jeunes facho 

mais personne n’oblige personne à être complice !

 

Touche pas au grisbi ! La bonne pioche institutionnelle intentionnelle !

Classé dans : il est revenu le temps des cathédrales — eructeuse @ 9 h 01 min

A LIRE SUR MEDIAPART :

Pour financer Sarkozy, un sénateur UMP a pioché dans son indemnité de frais professionnels

Un sénateur UMP a usé de son enveloppe de frais professionnels pour faire un don de 2 000 euros à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle. Le fautif affirme s’être « trompé de chéquier ». L’épisode rappelle la nécessité d’instaurer un contrôle sur l’usage de cette indemnité.

 

 

Méfi au Coucou Gris - Carlotti |
Valreymont |
Gutsyflower |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ibtissame AZZAOUI
| Adelaidecitynews15
| UMP Aix en Provence