Victoryne Moqkeuz Eructeuse

Inspiration expulsion

7 juillet 2013

ERUCTEUSE EN ACTION

Classé dans : le temps de la colère — eructeuse @ 19 h 17 min

Image de prévisualisation YouTubeJe suis la femme au poncho

Avril 2013, le jour où la Marine débarque soutenir un petit politicien du cru si cru qu’il lisait les textos du chef chef  pour répondre aux questions des journalistes lors d’un passage sur une radio, ça avait été filmé par « le petit journal » de Canal plus, depuis c’est introuvable…

Quand je suis arrivée sur le marché les copains disent « la consigne c’est de l’ignorer », je réponds « personne ne me dit ce que j’ai à faire », c’est bien, puisqu’ils ont décidé finalement d’aller à sa rencontre…dommage que le jeune  ne filme que le Front de gauche, et pas toute la population…

5 mai 2013

ERUCTEUSE EN ACTION dans le temps de la colère la-femme-au-ponchon-300x225

Je suis la femme au poncho

Je vois arriver une journaliste de BFMTV et je lui parle d’un reportage très conciliant sur la Le Pen alors elle me dit « et bien on n’est pas tous pareils » et me dit de dire ce que j’ai à dire et elle a tenu sa promesse puisque ce reportage où je parle est passé à la télé… (mon fils m’a dit « on voit que toi t’es en colère » oui je parlais du chômage des jeunes…)

A la fin de la séquence, une nana du Front de Gauche me dit « quand on est au front de gauche et qu’on passe à la télé, on est Front de gauche ! » Hou la vilaine pas belle, qui n’a pas prise l’affiche tendue !  Hou là là vilaine militante !

  ça tombe bien je suis de nul parti, nulle étiquette, que celle que je me donne et qui ne me rend ni invisible ni illisible et qui me m’empêche pas de prendre position, comme ça, mon discours, mes actes n’engagent que moi  et je ne fais du tort qu’à moi même, et puis ce n’est pas à un vieux mammouth qu’on va dire comment se comporter…

Je fuis les chapelles et leur dogmatisme depuis  belle lurette, 1978… L’arête de la rupture de la gauche est encore dans ma gorge, j’ai toujours été celle qui papote avec les copains et copine d’à coté, du mas quand j’étais à l’Unef, de la ligue quand j’étais à l’UEC, on se retrouvait dans des collectifs, ça m’a toujours énervée ces frontières et ces bagarres ( ah le goût du pouvoir) entre gens qui se disent de gauche... je n’ai jamais trouvé ma place nulle part… Alors le « c’est moi qui ai la bonne parole divine non c’est moi », (voilà un discours qui me déplaît fortement …)… 

C’est nous, la gauche, qui n’avons pas fait notre boulot et on a eu sarko, alors les donneurs de leçons révolutionnaires de quel parti que ce soit, j’ai donné, j’ai reçu, pouha… ) et ça ne m’a jamais empêché de militer, être la courroie de transmission d’un parti, je l’ai vécu moi aussi, j’ai été un toutou politique,( l’engagement à un parti est une liberté que je reconnais bien évidemment) ce qui est de ma seule responsabilité, on a les errances qu’on peut, on se cherche mais est-ce qu’on se trouve ?

 La rupture de l’union de la gauche et son remake avec les collectifs qui se cassent la gueule en 2005 et on a eu SARKO bravo, me font dire que notre responsabilité est énorme  dans ce que vivent nos concitoyens aujourd’hui, mais on ne voit pas que ce qu’on veut bien voir…?

Campagne Front de  Gauche 2013

front-de-gauche-meeting-2013-le-3 dans le temps de la colère

 Même si je suis encore et toujours une truie qui doute je sais qu’ il n’y a pas de saint Graal et surtout en politique !

J’étais  venue soutenir une amie qui s’est fait exclure par la suite de la Gauche Unitaire… 

Laisser un commentaire

 

Méfi au Coucou Gris - Carlotti |
Valreymont |
Gutsyflower |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ibtissame AZZAOUI
| Adelaidecitynews15
| UMP Aix en Provence